On parie que Paris se relève ?




Vendredi, sur un coup de tête, nous sommes parti chez mes parents. Rien d'inhabituel, on voulait juste passer le week-end en famille, profiter de ma grand-mère qui se bat depuis près de six ans contre un foutu crabe. Profiter d'un temps pas trop pourri pour prendre l'air. 
Donc, vendredi soir, mon mec et mon père regardaient France-Allemagne. Et moi, j'traînais sur facebook, pendant que ma mère était elle aussi sur son téléphone. J'fais parti d'un groupe de nanas grave mignonnes, qui sont mamans ou en essai pour le devenir et avec qui je discute de tout et de rien, bénéficiant d'un soutien sans failles. Et je vois un post, qui s'affiche d'un coup : 


J'ai pas compris sur le coup. J'me suis dis que c'était une blague.. Et j'ai lu les commentaires des filles. J'ai dis à ma mère qu'il fallait changer de chaîne, qu'il fallait se mettre sur BFM TV parce que quelque chose n'allait pas. Parce que ma capital souffrait le martyre. 

On s'est regardées, elle et moi, quand on a vu l'horreur. Et j'ai commencé à parler avec mes copines sur Face, à parler de ce carnage qui avait lieu sous nos yeux. On était horrifiées. On s'est clairement demandé quel monde on allait laisser à nos mômes. On savait pas comment réagir, j'pense qu'on était toutes sans voix. 
Avec ma mère on est restées jusqu'à deux heures du matin pour écouter ce qu'il se passait, puis on est allées se coucher, la culpabilité au ventre. 
Parce que, ceux qui sortaient de cet enfer, on avait l'impression de les abandonner, de les laisser tomber. 

Et aujourd'hui et depuis quelques jours, j'ai de la peine. 
Ma France est en deuil, ma France est en guerre.

J'ai toujours dit fièrement et en riant : " Moi, j'suis raciste des cons ". Oui, c'est le cas. Mais je ne le dis plus ni fièrement, ni en riant. Je le dis les larmes aux yeux pour des familles, des mères et pères, sœurs et frères, qui ont perdu une partie d'eux. Je ne suis pas raciste d'une religion, ni d'une couleur de peau. Non. 

Aujourd'hui, je suis raciste des fous et extrémistes qui font passer certains de mes concitoyens pour ce qu'ils ne sont pas, qui tuent parce que je n'sais quel homme leur a dit : " Allah te demande de.. ". Allah ne demande pas de tuer, Dieu ne demande pas de tuer, Ganesh ne demande pas de tuer. Celui qui demande de se faire exploser afin de blesser, assassiner son prochain n'a rien de divin, n'a rien de normal. 

Aujourd'hui, et à la suite de ces sombres heures, que l'on expulse toutes les familles entrées par nos frontières n'a rien de normal. Si la France donne asile, elle ne devrait pas le reprendre à des gens qui ne sont pas responsables et qui vivent dans le respect. A cause et grâce à tout cela, ma France doit apprendre à ne pas faire d'amalgames entre la religion et la folie. Elle doit apprendre à agir justement, pour les victimes des familles, sans pour autant sombrer dans la haine.

Enfin, aujourd'hui, les Politiciens devraient cesser de tirer parti de tout cela, et agir comme devraient agir tout un chacun. En se souvenant toujours de cette journée du 13.11.2015 et en comprenant que la peine et l'amour d'une patrie sont plus importants que la hargne et le besoin de vengeance.

Aujourd'hui j'ai de la peine. 
Ma France est en deuil, ma France est en guerre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram