J'ai lu : Risk de Fleur Ferris.



Résumé : 


Taylor et Sierra sont meilleures amies depuis toujours. Même si Taylor en a parfois un peu marre : pourquoi est-ce toujours Sierra qui obtient tout ce qu'elle veut ? Notamment ce Jacob Jones, qu'elles ont rencontrées ensemble sur un chat en ligne. Évidemment, c'est Sierra qui, encore une fois, décroche un rendez-vous ! Mais le lendemain, Sierra ne rentre pas. Le jour suivant, toujours pas de nouvelles... Son amie a une fâcheuse tendance à vivre comme bon lui semble, sans forcément penser à prévenir les autres. Est-ce que Taylor ne s'inquiète pas pour rien ? Seulement au bout de trois jours, Taylor doit tout avouer aux parents inquiets, et les deux familles se retrouvent plongées dans un monde qu'elles n'auraient jamais cru connaître. Celui des enquêtes policières, des témoignages, des indices, de la recherche d'un ravisseur... ou d'un tueur ?


Titre VF : Risk

Auteur : Fleur Ferris

Editeur : Editions Hugo & Cie (New Way)
Date de publication VF : 3 Mars 2016
Genre : Thriller Adolescent
Pages : 312
Format : EPub ici. 
Prix : 17 euros sur Amazon.

Mon Avis :

Je me suis lançée dans ce Thriller adolescent avec une pointe de scepticisme. J'étais certaine d'avoir déjà lu cent fois la même chose, la même intrigue, les mêmes personnages sans attraits. J'ai quand même voulu essayer, parce que de toutes manières il faut toujours se faire un avis avant de juger une oeuvre quelle qu'elle soit. En tout cas je n'avais pas trop d'attentes par peur d'être déçue.

Qu'on se mette d'accord, au final, c'était vraiment une bonne surprise, malgré quelques bémols. Nous y reviendrons plus tard, mais le livre en soi m'a plut. Les thèmes abordés, internet et ses dangers et la prise de conscience du monde qui nous entoure sont des choses qui m'intéressent et m'interpellent, surtout quand cette prise de conscience brutale intervient auprès de jeunes qui ne connaissent pas grand chose encore de la vie. 

J'avoue avoir été surprise de la manière dont je me suis attachée à Taylor, la personnage principale. Cette jeune fille de quize ans nous parle tout au long de notre lecture d'une manière claire et lucide. On se rend compte qu'elle ne fait pas partie de cette génération qui se voile la face. Le décès de son père et le passage à vide de sa mère lors de cette période font qu'elle reste un personnage assez intéressant, à la fois adolescent avec ses sentiments exarcerbés et adulte lorsqu'elle commence à comprendre ce qu'elle doit faire pour prévenir le danger qui entoure chaque personne qui ne se protège pas au sujet du net et des personnes qui y naviguent. 

Comme nous l'indique le résumé, Taylor et Sierra sont meilleures amies. Elles traînent sur MisteryChat afin de trouver un mec plutôt potable et sympa. Sierra discute avec lui mais doit partir, et c'est donc Taylor qui prend sa place. Elle qui est toujours dans l'ombre de son amie qui est plus jolie et intelligente qu'elle ( selon son propre avis ), se sent vraiment bien qu'un garçon plus vieux qu'elle, vraiment canon lui parle et lui dise qu'elle est ravissante et patati et patata. Elle tombe amoureuse en quelques heures ( on l'a tous fait hein ) et se rend compte qu'il a choisi Sierra le lundi matin quand celle-ci lui annonce qu'il lui a donné un rendez-vous. 

Taylor qui est bonne patte ( encore une fois ), accepte de se sacrifier pour son amie ( encore une fois ) et de la couvrir. Elle ne se rend compte qu'elle aurait dû prévenir leurs parents que trop tard. Et là ? C'est le drame. Elle et sa famille découvre alors un monde complètement fou où la réalité met de grandes claques et leur fait comprendre que non, ça n'arrive pas qu'aux autres. 

Le roman est scindé en deux parties bien distinctes, qui font monter la peur, l'incompréhension, et la haine crescendo. J'ai bien souvent senti mon coeur s'emballer lors de ma lecture et les larmes menacer de couler, surtout vers le milieu des pages. Fleur Ferris a une plume douce, qui rend vite addict. Les mots glissent facilement, et je pense que n'importe quelle personne âgée de 13 ans ou plus devrait lire cet avertissement aux prédateurs qui fréquentent internet afin de trouver de jolies proies bien sages, que ce soit parent ou enfant.
Ce livre prouve encore une fois qu'il faut bien faire attention à ce que l'on fait, et que non, rencontrer une personne seule n'est pas forcément une bonne idée. Que même des heures passées à parler sur un ordinateur ou au téléphone ne font pas forcément d'une personne l'idéal qu'on s'est forgés, que n'importe qui peut se cacher derrière un clavier et une souris et qu'il s'agit d'une erreur, pour en payer le prix le reste de sa vie. 

Et alors

J'ai été émue, et secouée émotionnellement. Même si certaines choses me manquent comme, plus d'informations sur " l'après " ou la vision de Sierra, ou même le fait que le roman se termine un peu vite pour moi. Fleur Ferris a su me faire ressentir toute l'angoisse adolescente et la peur parentale que l'on puisse éprouver et je la remercie pour ça, et pour toutes les jeunes filles ou jeunes hommes que ça pourra sauver.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram