Devenir maman ?



Ca demande du temps. Et du Courage. Et de la Force. Et de la Patience.
Pis, beaucoup d'Amour.

Aujourd'hui, mon petit garçon a 19 mois, bientôt 20. Et moi, j'ai 23 ans. Je suis jeune, mais je suis maman quand même. Soit, ma vie n'est pas tout les jours rose, j'ai même parfois envie de prendre mes cliques et mes claques et de partir ailleurs, loin, très, très loin. 
Et puis, je réfléchis. Je me demande ce que serait mon existence sans ce petit bout de bonheur qui remplit chaque jour (oui, il les remplit bien, comme ses couches...) mes journées. 

Je suis maman, j'ai 23 ans, et je travaille. 
Je paye une nounou qui me coûte les yeux de la tête, je fais à manger pour trois, et je repasse deux fois plus de linge. En effet, je ne fais pas ça toute seule, j'ai la chance d'avoir un conjoint qui n'est pas de la vieille école et qui en fait autant que moi à la maison (merci Seigneur.....).

1,2,3 devenons maman.

• Tu ranges. 
Tu passes ton temps à ranger. Les jouets, les télécommandes, les livres, les vêtements. Un chiffon dans une main, un bébé dans l'autre parce qu'il faut quand même pas abuser, t'as plus 18 ans et faire la poussière tout les 36 du mois vaut mieux éviter. Gudule sur la hanche, aspirateur en marche et tu fais touuuuut le ménage que tu faisais pas forcément avant parce que bah ouais, ces petits machins tout roses se trainent par terre et mettent tout à la bouche, même les poils de chat. Yeurk.... 


• Tu souffres. 
Bordel de légo pourri qui traîne parce que tu l'as pas vu (et que tu l'as pas rangé du coup). Mort au légos, mort aux jouets, mort à toutes ces conneries que l'on achète pour ensuite mourir de douleur et jurer en espagnol ou en allemand pour que Gudule répète pas ça ensuite. MORT AUX TRUCS POINTUS QUI MASSACRENT NOS PLANTES DE PIEDS.


• Tu repasses. 
Et oui. La planche à repasser devient ta meilleure amie, parce qu'on va pas se mentir.... Ca la fout mal d'amener Gudule chez la nounou avec des vêtements froissés... J'avoue, je suis une mavaise mère et il m'arrive de ne pas avoir la foi. Je lisse avec mes mains, en passant plusieurs fois, et voilàààà ! (Sinon, tu sors ton linge encore chaud du sèche-linge et BIM, adieu fer, adieu planche, adieu ennui !)


• Tu fais des trucs sains à manger. 
J'avoue que je suis la pire maman au monde. Je hais les légumes, surtout les verts. Alors en manger et dire a mon fils : " - huuuuum, regarde comme c'est bon les haricots ! Allez, mange chéri ! ", c'est quand même assez déplacé de ma part. Mais soit, je le fais quand même parce que c'est pas parce que j'ai une alimentation à base de knacky et de pates que ça doit être pareil pour lui. (Menteuse, des fois, je sais que t'as la flemme et que tu lui fais du jambon avec de la purée...)


• Tu chouines, tu râles, tu boudes.
T'es fatiguée, t'en as marre de l'entendre pleurer, de l'entendre crier, de ramasser derrière lui, de jouer au circuit, de lire 50 fois le même livre, de regarder 100 fois le même dessin-animé pourri. Il veut pas dormir, il veut pas s’asseoir, il veut pas te faire de câlins et en plus il te tire les cheveux, il te mord le bras et il te pince la cuisse. (OSSEKOUR) 


• T'augmentes ta consommation d'eau chaude. 
Ah oui. Celle-là c'est la pire je crois. 
" - BainBain ? 
- On ira au bain ce soir chaton, là c'est 9h, faut déjeuner ! 
- BainBain ?
- Oui, ce soir... 
- Non. "
Oui, le bain est juste la litanie préférée de ton enfant. Le bain c'est la vie. Y'a de l'eau partout, donc on peut en foutre encore plus partout, y'a pleins de jouets, et on peut tremper maman, faire des bulles et boire la tasse. 
La douche n'est apparemment pas aussi satisfaisante, donc c'est toi qui t'en contente. 


• Tes nerfs te lâchent. 
Non. Non. Non. Le mots le plus utilisé par ton enfant à l'âge de 18 mois. C'est invivable. Tu sais que tu vas mourir si tu l'entends encore une fois, et bim, j'te le donne en mille : " - Non. ".


• Tu souris, ris, pleure de joie. 
Parce qu'être maman, c'est pas seulement des mauvais moments fatiguants. J'avoue que j'ai du mal à me retenir quand il me dit non avec son air très sérieux. Je suis dingue des moments passés avec lui, même si je suis crevée à la fin de la journée. Les câlins du matin, les sourires, les fous-rires pendant les chatouilles, les courses-poursuites, et les baisers baveux.. Tout ça reste les choses les plus merveilleuses de ma vie et celles qui font que chaque jour, je me lève avec amour. Pour lui.



Et vous, y'a t'il des choses que vous rajouteriez dans cette liste ?


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Instagram