Drague ou harcèlement ?


La frontière est très souvent mince entre le harcèlement et la drague. Je sais pertinemment que j'enfonce des portes ouvertes avec cet artcile. J'en ai déjà parlé un peu dans un texte que vous trouverez ici, mais je tenais à revenir sur le sujet plus en profondeur. Il est vrai que nous, les femmes plus que les hommes, avons du mal à nous positionner. On se demande à chaque fois qu'on nous aborde : "Est-ce qu'il me drague ou alors si je lui dis non, est-ce qu'il va devenir un gros lourdingue ?". Il y a tellement de polémique autour du sujet actuellement qu'on en arrive à faire des amalgames et que les gentils garçons qui essaient de sortir du lot se retrouvent catalogués directement au rang de harceleurs de rue.

Revenons, si vous voulez bien sur les définitions des deux termes : 

Harcèlement Le harcèlement est un enchaînement d'agissements hostiles répétés visant à affaiblir psychologiquement l'individu qui en est la victime. Ce type de comportement peut être habituel et impliquer le statut social et physique.
Drague Essayer de séduire, rechercher une aventure amoureuse.

Alors, bon. Quand on lit ça, on se rend bien compte que ce n'est absolument pas la même chose. Mais dans les faits ? Dans les faits, une fille qui a déjà eu affaire à ce genre de bourreau hésitera à laisser sa chance à qui que ce soit d'autre et soit, ne répondra pas, soit répondra agressivement sans laisser au mec une seule chance de s'exprimer. L'habitude, la peur, la tension, tout le débat sur le sujet. Tout ça contribue au fait que les femmes se renferment et ne laissent plus personne s'approcher d'elles. 
Un mec aux intentions louables, un gars sympa, pas lourd se verra donc directement reléguer au rang de gros con qui n'en veut qu'à son cul. 

De la drague au harcèlement, il n'y a qu'un pas. 

En effet, de la drague au harcèlement, il n'y a qu'un pas. Voir un pas de minimoys. Une seule phrase mal tournée peut vous envoyer à l’échafaud messieurs. 
" - Salut, je voudrais t'inviter à boire un verre. Je te trouve vraiment jolie. " Et avec un sourire gentil.
" - T'es bonne. Ca te dirait d'aller boire un coup ? " Clin d’œil, léchage de lèvre.
On se demande quelle phrase est la moins conseillée hein... Mh... J'hésite !

Plus sérieusement, je pars sur des extrêmes. Mais c'est vraiment pour expliquer que non, on n'est pas obligée de vous suivre, de donner notre numéro, ou de vous sourire. On est pas obligée d'être d'accord avec vous. Mais il faut aussi que nous, femmes, nous apprenions à communiquer et à ne pas envoyer bouler n'importe qui qui va venir et nous sourire. Si on vous dit que vous êtes jolies Mesdames, alors prenez le compliment. Tant mieux si le mec est sympa. Si c'est un abruti, ignorez-le et lâchez l'affaire. Ne cataloguez pas tout le monde directement. Et qui sait, si vous baissez la garde un petit peu, peut-être que vous ré-apprendrez à vivre plutôt qu'à survivre.


2 commentaires

  1. Alleluia !!
    Merci pour cet article qui remet un peu l'église au milieu du village. Comme toi, ça me gonfle un peu que certaines crient au harcèlement à tout bout de champs...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Disons qu'il faut savoir arrêter de faire des amalgames !

      Supprimer